Numériphone AETA-4Minx

La 4minx  8 pistes + TC a intégré mon kit de tournage.

Compacte, légère, discrète, cet ensemble mixette + enregistreur tout numérique a ce qu'il faut pour faire du bon boulot: ergonomie, filtres, limiteurs, connectivité exhaustive en analogique et en numérique, tout ceci avec Time Code.

Cet appareil me permet d'avoir un meilleur son, plus de fonctionnalités d'écoute, plus de pistes, bref d'être plus précis dans mon travail. La génération du rapport son est appréciable, pour ceux qui ont du mal à lire mon écriture. La gestion du time code permet de synchroniser précisément n'importe quel type de caméra, du 5D à la Penelope, sans avoir besoin de clap, et sans glissement des fréquences d'horloge, pénible lors des prises supérieures à quelques minutes.

La 4minx est vraiment un outils pro, simple d'utilisation, adapté à toute les situations de tournage

J'ai pu aussi essayer la 664 de chez Sound Devices (merci à Gilles de DCA).

La 4minx est stable et fait bien son boulot.

 

points faibles:

pas de limiteur d'entrée analogique --> il faut faire travailler le limiteur d'entrée numérique donc prendre plus de marges dans les réglages de niveau. Je travaillais beaucoup à -12dBfs niveau nominal, maintenant c'est plutôt -18dBfs voire -24dbfs sur de la voix. Mais le limiteur numérique n'a pas de rattrapage de niveau (gain après compression).

gain d'entrée par pas de 10dB --> impossible d'avoir un gain adapté pour avoir les potentiomètre de niveau pile en position nominale (position du potentiomètre à 12heures ou 1h30 exactement par exemple).

latence de l'interface --> le temps de réaction des différents boutons de l'interface (menus, entrée texte, rapport son) est de quelques centaines de millisecondes --> impossible d'interagir rapidement sans faire d'erreur pour naviguer. A contrario, tous les réglages liés à l'audio sont très rapides

la documentation technique --> mal référencée en ce qui concerne les connectiques (modèle précis de connecteurs) et les fonctionnalités interne (générateur de rapport son par exemple). A mon sens, la doc est partie intégrante de l'outil de travail,  sa qualité doit être en rapport avec un niveau d’exigence professionnelle.

 

points forts:

le son --> des sacrés préamplis avec de la marge de gain, pas de souffle, pas de bruits parasites, et très précis. Ils permettent d'exploiter pleinement tout type de sources avec beaucoup de clarté sonore

limiteur de sortie numérique --> le limiteur de sortie du bus stéréo de sortie est paramétrable, temps d'attaque et de relâchement, taux, rattrapage de niveau. Cela permet d'avoir un mix de sortie avec un fort niveau et une dynamique réduite, pratique dans les projets où la post-production sera réduite.

l'ergonomie --> sa taille  permettent un accès très facile aux boutons et connectiques. L'écran est large et très lisible. Beaucoup de fonctions élaborées: rapport son electonique, clavier USB, diodes de niveau.

le poids --> elle est très légère (1,9kg sans batterie), compacte sans être trop miniature car c'est un combo mixette-enregistreur.

soft ouvert --> le système d'exploitation est à base linux (KDE 3.5). Avis aux amateurs de HACK (sans garantie bien sûr...).