préamp à lampes de tournage

 

 iVi Préampli thermionique de terrain

 

iVi préampificateur à lampe: petit mais costaud!

 

Do it yourself. Si vous voulez un préampli à lampes pour un tournage et que ça n'existe pas ailleurs que dans vos rêves, hé bien voilà. A base de pièces de tanks et de transformateurs. Alimenté en 12 volts et ne contenant aucun condensateur ni transistor sur le trajet du signal. Alimentation phantom 48V, résiste aux EMP. Avantages: son bruit de fond ressemble à une fuite de gaz, et ça chauffe la roulante l'hiver. Son année 60 garanti.
Le but est de bénéficier d'une amplification analogique à lampe dès le tournage et de valider son intérêt en post-production.

 

Face arrière: les connectiques sont en XLR 3, 4 et 5 points

 

Afin d'assurer une plus grande souplesse d'utilisation, iVi est pourvu d'une sortie audionumérique 24bits / 48 ou 96kHz stéréo, avec horloge de précision, au format AES/EBU symétrique.

Cela me permet de le connecter aux magnétophones récents (Cantar, 4Minx, etc) via un simple câble XLR.

 

 

Témoins de tension

 

Poids: 1,5kg   Consommation:10W   Gain: 60dB   Impédance d'entrée: 2 kOhms   Impédance de sortie analogique: 600 Ohms, numérique 110 Ohms. Niveau max +30dBu @ 10% THD.  Stade:  les tests  (1 an) sur applications non critiques et critiques ont été faits et validés, actuellement plus de 1000 heures en utilisation intensive en fiction.

Les lampes sont alimentées sous 250V, il faut faire attention aux liquides. Le gain est continument variable de 0 à +60dB. Le son ne passe que dans des tranformateurs, des condensateurs, des résistances et des lampes, car iVi est garanti Silicium Zéro (sur la sortie analogique bien sûr).

La manipulation demande un niveau de qualification élevé: 1 potentiomètre de gain pour commencer, puis 1 potentiomètre atténuateur de niveau pour finir. Le reste ne concerne que les oreilles et les lampes.

C'est à ce jour le plus petit préampli à lampe dans cette gamme de performances que je connaisse.

Dans le but de gagner quelques dB, j'ai remplacé la double triode ECC83 d'amplification par une ECC807, une lampe "exotique". C'est un modèle à très haut gain. Le brochage est différent et demande une modification du cablâge d'iVi.

 

Ecc807 et Ecc83

 Ecc807 et Ecc83 différences de conception

 

La ECC807 est une lampe anglaise fabriquée uniquement par Brimard, très peu utilisée, très très rare, utilisée dans quelques amplis très haute de gamme des années 60.  La ECC807 correspond à une ECC83 sous amphétamines, avec un facteur d'amplification de 150 au lieu de 100 pour la ECC83. Pas la peine de chercher, c'était la triode de signal commercialisée au plus grand facteur d'amplification. C'est aussi la dernière évolution des lampes de ce type.

 

iVi et 4Minx au microsalon 2013, avec émetteur TXM

 

Sur la photo la ECC83 est une 12AX7 JAN WA, soit un modèle miitaire renforcé répondant aux spécifications de l'armée américaine, fabriquée aux USA par Sylvania. Plus utile dans mon sac que dans un missile ballistique ^^.

 

Inside iVi - 12AX7 en action